LOUP DE MON COEUR

LOUP DE MON COEUR

Un loup tué dans le doubs 16 03 2018

Un loup trouvé agonisant dans le Doubs. C'est le 1er cas de mortalité constaté en Franche-Comté.

C'est aussi le 11ème loup mort CONNU depuis le début de l'année en France mais il n'entrera pas dans

le décompte officiel qui ne s'élève qu'à 3 individus. 
A compter de 2018, l'Etat a décidé que le décompte ne se ferait plus comme les années précédentes mais

de janvier à décembre donc 37 loups peuvent encore être abattus "légalement" sur le quota de 40. 
A ce rythme, prétendre garantir un seuil de 500 loups pour assurer la viabilité à long terme de l'espèce

à l'échéance du plan loup 2018/2023 est une conception erronée de la réalité, de la poudre aux yeux,

une utopie. D'autant qu'une étude menée par des experts tend à démontrer que seul un effectif de 2500

loups permettrait d'assurer la viabilité de l'espèce, le chiffre de 500 étant le seuil minimum puisqu'il

constitue "l'effectif efficace" : 500 potentiels reproducteurs.

 
 
29133208_1799857353399511_7481286670080454071_n.jpg
 
Triste nouvelle exclusive : Un loup mâle adulte ou subadulte tué cette nuit sur la route dans le Doubs entre
Le Souillot et Chaffois. Jean Victor VERNIER, sur place au moment de la collision, nous livre son témoignage ;
"J'aurais préféré prendre ces photos en d'autres circonstances malheureusement. J'adore cet animal, il m'impressionne.
Je me suis arrêté au moment où le véhicule qui arrivait en face de moi a roulé sur ce loup, je pense qu'il a du être
percuté par un premier véhicule quelques secondes avant.
Quand je suis arrivé vers le loup, il respirait encore et bougeait encore un peu. Cela a duré quelques secondes,
1 ou 2 min tout au plus.
Les pompiers de Levier (me semble-t-il) rentraient d'intervention. Ils ont alors sécurisé la chaussée et déplacé le
loup sur le bas côté. Ils m'ont alors confirmé qu'il s'agissait vraisemblablement d'un loup. Nous avons regardé de
près, il s'agissait d'un mâle très impressionnant". 
C'est la première mortalité constatée de l'espèce en Franche-Comté et la confirmation de sa présence plus régulière.


17/03/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres