LOUP DE MON COEUR

LOUP DE MON COEUR

Un loup euthanasié au parc Argonne


 

VOUZIERS (Ardennes). La période de reproduction a été longue et

violente au Parc Argonne découverte. Mauvaise nouvelle :

attaqué par plus fort que lui, Crockett a dû être euthanasié.

 

LA vie est cruelle. Celui qui l'avait donnée, l'an passé, à huit adorables

louveteaux, a dû être abattu début avril. Ses blessures, causées par un

autre loup, étaient irréversibles.
Crockett était, avec la femelle Futée et le mâle Lobo, un des loups

« historiques » du PAD, arrivés en 2010 du parc de Chabrières (Creuse).

Il était âgé de quatre ans.
Contre toute attente, alors que le puissant Lobo, de deux ans son aîné,

était appelé à devenir le mâle reproducteur, c'est avec Crockett que

Futée avait préféré s'accoupler.
Leur union avait donné lieu, on s'en souvient, à une naissance historique :

le 6 juin 2012, la femelle avait offert au PAD des octuplés (quatre mâles,

quatre femelles), quand une louve a habituellement des portées de deux

à quatre louveteaux.

On pouvait donc penser que l'idylle se poursuivrait cette année entre

Futée et Crockett. C'était oublier que Lobo allait vouloir reprendre sa place…
Hommage sur la Toile
Commencée mi-février, la saison des accouplements a donc mis face à

face les deux mâles.
Le puissant Lobo a été sans pitié avec Crockett. Lors de plusieurs

affrontements, il l'a attaqué et gravement blessé, à la tête et aux pattes

en particulier.
Le dernier duel, début avril, a été le plus sanglant. Au point que les responsables

du PAD, après avoir pris l'avis d'experts, se sont résolus, la mort dans l'âme,

à abréger ses souffrances. Le 8 avril, un vétérinaire de Vouziers est venu

euthanasier l'animal.

N'ayant pas souhaité médiatiser cette triste nouvelle, le Parc Argonne

découverte a simplement rendu hommage à Crockett en publiant, sur

Facebook, une photo de lui accompagnée de ces dates : 2009-2013.
La vie continuant malgré tout, le parc devrait vivre, prochainement,

un heureux événement. La période de l'accouplement s'est achevée

mi-avril et de nouvelles naissances sont attendues, en principe, la

semaine prochaine.
Les louveteaux restant environ trois semaines au fond d'une tanière

avec leur mère, on espère faire leur connaissance durant la seconde

quinzaine de juin.
 Publié le vendredi 24 mai 2013 à 10H51 - Vu 2016 fois



02/06/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres