LOUP DE MON COEUR

LOUP DE MON COEUR

Loup permis de tuer

                       7841b16a.gif

 

 

 

 

Le 12 janvier 2017

Satisfaction pour les éleveurs, déception pour les pro-loup...  Les arrêtés préfectoraux

autorisant les tirs mortels sur le loup ont été soutenus par le tribunal administratif de Nancy.

 

Ce mardi, la justice a débouté les associations pro-loup qui demandaient la suspension des

arrêtés préfectoraux délivrant un permis de tuer du loup, sur une zone de 60 communes

dans les Vosges et en Meurthe-et-Moselle, dans le secteur de Colombey-les-Belles.

A la mi-décembre, cet arrêté avait été suspendu par le tribunal administratif le temps que

l'Etat fournisse des preuves justifiant de la menace encourue par les éleveurs.

Finalement quelques semaines plus tard, en cette mi-janvier, le tribunal administratif a donc

soutenu l'Elat, et débouté les associations pro-loup. Le loup peut donc bien être tué. 

La justice estimant les menaces d'attaques sérieuses et qu'il était temps de mettre un terme

«aux dommages importants causés par un seul spécimen de loup présent dans la plaine

des Vosges».

 

3ad358ea.png

 



15/01/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 46 autres membres