LOUP DE MON COEUR

LOUP DE MON COEUR

Les deux sèvres accueille des loups

                                                                        8b652953.gif

                     LES DEUX SEVRES VONT ACCUEILLIR UN SANCTUAIRE POUR LES LOUPS.  1f43a.png

 

 

 

Les-Deux-Sevres-vont-accueillir-un-sanctuaire-pour-les-loups_image_article_large.jpg

 

 

Le frère et la sœur : Wotan et Shivas. Ils sont accueillis à Frontenay-Rohan-Rohan depuis le 2 avril

dernier.

 

 

Les loups fascinent ou font peur. Associé à son hurlement nocturne et son regard perçant, l'animal

s'est forgé une réputation de prédateur aussi captivant que dangereux, majestueux et sauvage.

Une association, Le Sanctuaire des loups, s'est créée à Frontenay-Rohan-Rohan pour venir en aide

aux loups, les sauver d'une fin tragique.

 

>> Quel est le rôle de l'association ?

 « L'association est en place depuis un an. Elle doit vivre et pour sa pérennité, avoir des adhérents,

des sponsors et accueillir des bénévoles pour la construction de nouveaux enclos. Nous voulons

offrir un refuge aux loups, ne pas les laisser enfermés dans des arrière-cours ou garages où ils

n'auraient aucune chance de survivre naturellement. Lors de notre assemblée générale

(mardi 11 juillet), nous évoquerons ces problèmes », explique Wilfried Perrault, un des membres

de l'association. 

 

>> Pourquoi un sanctuaire de loups à Frontenay-Rohan-Rohan ?

Il a été créé à l'initiative de Béatrice Gérardot de Sermoise qui a toujours été passionnée par les

animaux et surtout par les loups. « Etant propriétaire d'une vaste demeure et devant le

problème des loups en France, j'ai eu l'idée de ce refuge.Après une formation de plusieurs

mois, j'ai obtenu les autorisations nécessaires pour pouvoir détenir des loups en captivité

en Deux-Sèvres. Ici, nous avons depuis le 2 avril un frère et une sœur, Wotan et Schivas.

Ils sont heureux et choyés. »

 

>> Quelle est la provenance des loups ?

« Malheureusement, les animaux sauvages sont trop souvent victimes de trafics, les loups en

font partie. Ces animaux sont saisis par l'administration et ne peuvent pas être remis dans

la nature : les animaux sont apprivoisés donc incapables de se réadapter au milieu naturel »,

poursuit le trésorier Jean-Louis Dubreuil.

 

>> Quel devenir pour ces loups ?

« Seules deux solutions sont possibles. La première, la plus dramatique, l'euthanasie ou la

seconde, être confiés à un centre de soins habilité. La France compte très peu de centres

et pour l'instant ils sont complets. Nous considérons que les animaux sauvages ne sont

pas responsables de cette situation. Le Sanctuaire des loups propose l'hébergement dans

des structures adaptées pour avoir une fin de vie heureuse, nous nous engageons à ne

faire aucune reproduction et le nombre de loups sera limité », explique le secrétaire de

l'association, Joël Guillon.

 

L'assemblée générale de cette nouvelle association se tiendra à la Tour du Prince,

5e classe, à 20 h 30, mardi 11 juillet.

 

Vidéo expliquant le but de l'association, élection du bureau, verre de l'amitié.

 

Le bureau actuel est constitué de : présidente, Béatrice Gerardot ; secrétaire, Noël

Guillon ; trésorier, Jean-Louis Dubreuil ; membres, Wilfried Perrault, Nadine Guillon

et Lydie Levasseur

 

Pour tout renseignement : beatrice-gerardot@icloud.com 

                    e61b8667.gif

 

 



12/07/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 46 autres membres